Psycho

Tourner la page

Quelle soit longue ou courte, quand une histoire se termine, c’est toujours un peu difficile de tourner la page. Comment gérer le manque, comment retrouver des repères, comment tourner la page ? Trouvons des réponses ensemble.

Chacun sa façon de faire.

Pour commencer, on ne se moque pas. Chacun vit la séparation à sa manière. Quelle soit amicale ou amoureuse, une relation est sentimentale. Et chacun vit ses sentiments à sa façon. Certains d’entre nous vont super bien gérer, pas de larmes, pas de coups de blues, rien… Alors que d’autres … Comme moi, vont mettre des mois à s’en remettre. La grosse déprime quoi ! Et puis, il y a ceux qui « badent » un peu quelques jours et qui passent à autre chose rapidement. Alors ceux-là… Je les déteste 😆 Eux, ils ont tout compris. De la tristesse mais pas trop. Juste ce qu’il faut pour rebondir et aller de l’avant. Purée, sérieux, je vous déteste les gars ! 😂Je voudrais savoir faire dans la demi mesure. Juste assez de larmes pour nettoyer le canal lacrymal 😄 Juste une ou deux soirées entre copines à boire de grands verres de vin en maudissant mon ex pour « tout le mal qu’il m’a fait »… Et puis en sortant faire mes courses, je tombe nez à nez avec LE mec! Celui qui me ferait oublier tous les autres… Celui qui sera exactement comme je rêverai qu’il soit… Un cerveau de nana dans un corps d’homme virile  😆Ooooh allez les filles ! Jetez moi la première pierre si vous n’avez jamais eu envie que votre « Jules » (non pardon, je change de surnom. Depuis le fameux « chanteur » Jul, je ne peux plus appeler les chéris « Jules ». Il m’en sort des vers par les oreilles ! 😆)… Pardon je me suis perdue du coup ! Euh je disais quoi ?!? Ah oui, qu’on me jette la première pierre si je suis la seule à avoir déjà rêvé que mon chéri me fasse des papouilles dans les cheveux jusqu’à ce que je m’endorme… Ou qu’il fasse un truc que je veux absolument qu’il fasse mais sans le lui avoir dit… Oui des trucs de filles quoi… Hein allez … Ne me dites pas que je suis la seule ! 😜 Bref , voilà comment je rêverai d’être. Une « larguée » cool !

Comment je suis en vrai ?!?

Bah déjà, je suis plutôt celle qui quitte donc la « larguée » cool, c’est mort pour moi ! Et puis, je ne quitte pas parce que je n’aime plus. Je quitte plutôt parce que je souffre trop. Alors malgré le côté ….tourner la pageEt bien généralement c’est la grosse déprime. Je pleure pendant des jours et des jours. Je pense à lui tout le temps. J’en arrive souvent à me dire que je ne retrouverai plus jamais quelqu’un comme lui… (Bon après quelques semaines, je me dis que c’est pas plus mal parce que si ça n’a pas marché avec lui, c’est qu’il ne me faut pas quelqu’un comme lui 😄 ) J’ai beau avoir quitté la personne, cela n’efface pas les sentiments. Je dirais même que ça peut être encore plus difficile.Quand on aime plus, on aime plus ! Basta. Tout s’arrête. Mais quand on aime encore…. C’est compliqué ! On se dit que les choses peuvent changer, que si on en parlait, on arriverait peut-être à recommencer à zéro, blablabla… En gros, on cherche des excuses (oui ce sont des excuses et non pas des raisons) pour ne pas perdre la personne qu’on aime encore. Mais j’ai un scoop pour vous ! Quand c’est cassé, c’est cassé ! On peut essayer de recoller les morceaux. Mais la plupart du temps, au moins l’un des deux garde un peu de rancœur dans un coin et n’attend que le moment propice pour la jeter au visage de l’autre.Euh attention, je ne dis pas que c’est le cas pour tout le monde hein ! Mais c’est que j’ai pu constater au cours de mes relations mais aussi celles des gens autour de moi.

La rupture, un deuil ?

Est ce qu’on peut parler de deuil ? Sincèrement, je pense que oui. C’est la fin de quelque chose d’important. Et tout comme le deuil, il y a des phases. On les traverse plus ou moins vite.

  • La colère. Purée celle-là, souvent, elle prend de la place. Elle commence souvent avant la séparation en elle-même.
  • L’expression, autrement dit la négociation. Vous savez le « si on essayait de se parler plus… » « si… » « si… » Comme on dit, avec des si, on mettrait Paris en bouteille ! 😄
  • La dépression. C’est la plus longue chez moi hein, vous l’aurez compris !
  • Et enfin l’acceptation. C’est le moment libéré délivré ! 😆

Ces étapes sont plus ou moins longues comme je le disais mais elles ne sont pas forcément dans cet ordre non plus. On peut aussi passer à la phase suivante et revenir sur la précédente le lendemain… Oui enfin, on fait comme on veut quoi. Ou plutôt comme on peut surtout !

Comment vivre le deuil ?

Si je n’avais qu’un seul conseil à vous donner, ce serait le suivantNe laissez personne vous dire comment vous devez vivre votre tristesse. Personne n’est dans vos baskets ! Personne ne sait exactement ce que vous ressentez et même des fois, même pas vous !Si j’étais vous, je n’écouterai pas les gens qui vous disent : « si j’étais toi ! » 😂 Déjà parce que personne n’est vous ! Et puis en plus, ces gens, moi ils m’agacent. Souvent, ils ne savent rien de ce qu’on vit, ils n’ont jamais vécu cette situation… Et puis crotte aussi ! Ils ne sont pas nous !Alors vivez ce que vous avez à vivre. Pleurez ce que vous avez envie de pleurer. Regardez autant de films de filles que vous voulez… Et hop, quand ça ira mieux et bien ça ira mieux ! 😋

Retrouver ses repères.

Ça non plus ce n’est forcément facile. Quand ça n’a duré que quelques mois, ça peut encore allé mais si on parle d’une relation de 10 ou 25 ans… Euh c’est tout une vie à reconstruire ! Là encore je vous dirai de prendre votre temps parce que se reconstruire, ça ne se fait pas en 2 min. Nouvelle maison, nouvelle ville (souvent), nouveau  rythme, nouvelle vie tout simplement. Quand on a 20 ans et qu’on se sépare de son amour d’été… Rien de bien compliqué on est d’accord. Quoi que ! Mais quand on a 40 ans, des enfants et 20 ans de mariage… On est pas sur la même « formule de reconstruction » 😀Pour ne parler que de moi (oui j’aime bien ! 😜 ), généralement, je recommence à zéro. Je quitte (presque) tout et je me refais une nouvelle vie. Je ne garde que mes amis. Bon et mon fils aussi parce que je n’ai pas le choix 😆 (c’était l’instant mauvaise mère !)Je trouve beaucoup plus facile le fait de ne pas croiser mon ex en allant faire mes courses ou en allant boire un verre avec mes amis. Il y a aussi moins de chances que le jour où je rencontre quelqu’un, il m’amène en soirée et qu’il me présente ses amis et BIM mon ex ! Ne rigolez pas, ça m’est déjà arrivé ! 😂

Tourner la page.

Oui parce qu’un jour, il va bien falloir que ça arrive ! Comme la fin de cet article d’ailleurs 😆 Alors on accepte, on est triste mais on se reconstruit. On pense toujours un peu à notre ex… Et puis, un beau jour (ouai il est censé être beau), on rencontre une personne. Parfois on hésite, « Est ce que ce n’est pas trop tôt ? », « Est ce que je suis prête ? », « Est ce que … » Non mais ça suffit toutes ces questions ! Laissez les choses se faire ! Crotte alors ! Oups pardon je m’emporte 😅Si vous pensez que vous pouvez vivre quelque chose de sympa, pourquoi se priver ! Est ce que ce n’est pas trop tôt ? Trop tôt pour qui ? Pour vous ? Vous avez passé 6 mois à pleurer dans votre canapé devant Nos Étoiles Contraires avec un pot de crème glacée dans une main et la boîte de mouchoirs dans l’autre… Il serait peut-être même temps ! 😆 Trop tôt pour votre ex ? Hey comme le dit si bien la Reine des Neiges …tourner la page

Alors conseil numéro 2 ! Prenez du bon temps.

Pensez à vous!

Pourquoi je vous parle de ça ?

Vous n’êtes pas bêtes… Je viens de déménager, nouvelle ville, nouvelle école pour Loulou, nouvel environnement… Nouvelle façon d’écrire sur le blog … Et oui, je suis en plein dedans. Et vous savez quoi… Je ne pleure pas, je ne déprime pas, bien au contraire. Je suis seulement ….

LIBÉRÉE, DÉLIVRÉE !

J’en suis à l’étape de la reconstruction. Et vous voulez que je vous dise un secret ?!? J’ai hâte d’être à l’étape où je vais « tourner la page » 😉

 

Allez Salut

tourner la page

 

Spéciale dédicace à tous les « Jules », aux Hommes viriles avec des cerveaux de nanas (vous êtes parfaits les gars !). À tous les ex.  À la reine des neiges ! À toutes les personnes sur leur canap avec leur pot de glace (Hey partagez ! Et virez moi ce jogging tout moche ! 😆 ).  À toutes celles qui ont tourné la page. Bien joué !

Oh et je n’aime pas le vin. Est ce qu’on peut le remplacer par une bière… Ou 2… Ou 3 … ?!? 😉

 

 

Vous en voulez encore ?

Je ne me sens plus coupable

C’est quoi être belle ?

15 commentaires

Laisser un commentaire

  1. Ahah très bien écrit cet article, je suis en plein dedans aussi !
    Rupture d’une relation de 8 ans. 5 mois jour pour jour (ouille) après je ne sais pas encore dans quelle phase je suis, il y a peu je pleurais encore, mais depuis 10jours/2semaines ça va mieux, peut être parce que je savais que j’allais le voir à un anniversaire.
    Il m’a quitté, je ne sais pas comment il l’a vécu mais j’ai toujours l’impression qu’il n’a pas souffert de son côté, qu’il a tout oublié comme ça en un claquement de doigt…
    Bref j’ai, depuis le début essayer de voir beaucoup plus mes amis, sortir,  » profiter  » du temps que j’avais pour moi, je me suis fixée des objectifs pour essayer d’avancer au mieux.
    Me voilà en vacance depuis lundi, première vacance célibataire depuis bien longtemps du coup, heureusement dimanche je décolle pour une semaine avec une amie (pour la première fois d’ailleurs) et je sens que ça va me faire le plus grand bien. Heureusement j’ai été bien entouré (j’aurai pas pensé) !

    1. Je crois qu’on a tous l’impression que l’autre n’a pas mal. Mais souvent, si. Il (ou elle) souffre. C’est juste qu’il ne le montre pas.
      En tous cas, profite bien de tes vacances. Amuse toi 🙂 La vie à 1 c’est cool aussi 😉
      Bises

      1. Oui surement, et puis les mecs ne montrent pas ce genre de chose. Oh oui je compte bien en profiter, en plus ça fait un an que je n’ai pas eus de vacance et avec ces derniers mois, émotionnellement ça a été dur, donc les vacances je les ai attendu avec impatience !!! Bises

  2. haha c’était un plaisir de te lire, tu a complètement raison, chacun sa façon de vivre la rupture, bon courage à toi & toute fin annonce un nouveau départ 😉 Xx

  3. Coucou !
    Un superbe article ! J’ai adoré !
    Je suis en plein dedans, moi aussi, alors ça fait du bien de relire toutes ces étapes du deuil amoureux et, surtout, la libération qu’il y a au bout. On va y arriver ! Fighting !
    Je te souhaite bon courage et une belle soirée en ce jour de fête nationale 🙂 Amusons-nous et tâchons de faire ce qu’il y a de mieux pour nous 😀

  4. Pour avoir vécu les deux types de ruptures -celle où jme casse, celle où il m’abandonne- c’est bizarrement celle où je suis partie que j’ai le plus mal vécu. Peut-être aussi parce que c’était la 1er… Mais au final on s’en remet toujours. On pense pendant des semaines que de toute façon l’amour c’est fini, c’est trop de problème. Et puis sans même en avoir envie, on rencontre the ONE 😉

  5. Hello,
    Article vraiment très bien écrit et qui m’a fait sourire. Tu sais, le genre de sourire… Comment dire… Plein d’espoirs… de lire ces paroles optimistes… En fait, j’avoue, sentimentalement, j’ai très peu d’expérience et donc c’est article me parle pas forcément… Mais c’est comme ça que je voudrais être… En tous, je penses que tu es à deux pas de tourner la page ! 😉
    Bonne soirée 😀

    1. C’est exactement la réaction que je voulais provoquer. 🙂 Je suis contente que ça t’ai plu en tous cas !
      Merci
      Bises

  6. J’ai tellement ri quand j’ai lu ton article. Je fais partie des veinards qui pleurent un peu mais qui vont beaucoup de l’avant. Mon mari dit que je « reboot » mon système à chaque séparation. Je dis pas que c’est la meilleure solution, mais c’est celle qui me convient le mieux :).

    Merci pour cet article plein d’humour, je viens de te découvrir et je suis ravie !

    Little No’
    http://touchesdenvie.wordpress.com

  7. Merci pour cet article superbe et libérateur ! Je suis aussi plutôt celle qui quitte et oui ça fait mal aussi ! J’aime beaucoup tes textes que je découvre par hasard. Je sens que je vais venir te lire souvent ! Bonne continuation d’une bretonne de coeur

Laisser un commentaire