Pourquoi tant de haine !

La rentrée est passée. Pour la plupart d’entre nous, tout s’est bien passé. Nous avions préparé la rentrée comme il faut. SAUF QUE !!! Pour nous rien ne s’est passé comme prévu. Ça a même été assez violent… Je vous raconte.

Bon commençons par poser le décor. 

L’année dernière

Moi, Kay, maman d’un petit mec de 11 ans (à l’époque), cherche un collège pour mon Loulou. Un collège assez ouvert sur le monde, avec de la mixité, qui propose des projets intéressants…. 

Il fait sa rentrée dans un “grand” établissement de plus de 400 élèves. Je mets grand entre guillemets parce qu’il n’est pas si grand. Mais il arrivait d’une école avec moins de 100 élèves tous niveaux confondus donc pour lui, c’était grand.

Loulou est très timide. Il n’ose pas aller vers les autres. Il arrive dans une ville qu’il ne connait pas, il n’a pas les mêmes centres d’intérêts que les élèves qu’il rencontre. Par exemple, il n’écoute pas la musique. Il ne savait même pas ce qu’est un dabe ! 

Ai-je besoin de dire que c’était LA proie facile !!! Et les ennuis n’ont pas tardé à arriver.

Premières semaines de 6ième

Dès le deuxième jour, Loulou a commencé à se faire insulter, il se faisait pousser contre les casiers. 

Le mardi de la deuxième semaine, il sort du collège et me dit qu’il a mal à la tête. Je lui demande mal comment. Mal au crâne ou mal comme s’il s’était cogné. Et là, il me raconte… Vous n’êtes pas prêts !

“Bah en fait, ce matin, ******* était en train de m’insulter. Du coup, je suis parti. Je me suis mis à côté des babyfoots pour les regarder jouer. Il est arrivé derrière moi, il a mis son bras autour de mon cou pour m’étrangler. J’essayais de me débattre mais il ne lâchait pas et il serrait de plus en plus fort. J’avais du mal à respirer. Du coup, j’ai balancé ma tête en arrière et j’ai tapé dans sa tête. Ça lui a pété la lèvre du coup il a lâché….”

Non mais WHAT ! Et tout ça devant les surveillants, qui n’ont pas levé le petit doigt. Mais attendez ce n’est pas le pire…

Ce gamin qui a tenté d’étrangler Loulou est allé se plaindre que mon fils l’avait agressé et qu’il avait la lèvre en sang….

Du coup, Loulou convoqué au bureau des surveillants etc… Heureusement que d’autres élèves sont allés “témoigner” en faveur de mon fils sinon il était collé. 

Mais attendez ce n’est pas fini.

Cet élève “agresseur”… n’a même pas eu un mot dans son carnet. Les parents n’ont même pas été convoqués. Et moi, même pas prévenue par le collège de ce fait tout de même assez important…

Quand mon fils me dit ça, je saute hors de la voiture, je vais direct voir la responsable des pions pour en parler… Elle me dit que oui, il y a eu un altercation mais rien de grave. Oui enfin ça fait même pas 2 semaines qu’ils sont en cours. Mon fils a été fracassé contre les casiers 5 fois, insulté tellement de fois qu’on ne peut même plus les compter, on essaie de l’étrangler… Et ce n’est rien de grave….

Le reste de l’année…

Après cet incident malencontreux (d’après le collège), Loulou se défend comme il peut face à 5 élèves qui, disons le clairement, le harcèlent. Tous les jours. Toute la journée. Il réussi à se faire des copains dans sa classe. De bons élèves, ayant de bonnes notes. Qui travaillent. Ils se boostent les uns les autres pour avoir de meilleures notes. Et ça marche. Loulou fini l’année avec 15.5 de moyenne. 

Mais les sévisses continuent. Il est poussé dans les escaliers, s’en sort avec un hématome à la cheville. Il prend des claques, des coups de porte de casier… Enfin la totale. Et j’ai beau aller voir le collège, personne ne fait rien. Pire on lui dit qu’il faut qu’il s’endurcisse….

À la fin de l’année, je reçois un courrier à la maison pour me signaler que Loulou est collé. Le motif… Asseyez-vous… Bagarre… Je regarde la date de la bagarre… Septembre. Il a été collé pour avoir mis un coup de tête à un élève qui l’étranglait 9 mois après… 

Impossible pour moi de laisser passer ça ! NORMAL !

Je me bats pendant 3 semaines, personne ne m’écoute pourtant tout le monde est au courant de ce que Loulou subit… Je décide d’aller voir le directeur directement.

La grosse BLAGUE

Je suis reçue avec 30 min de retard. Je lui explique tout ce qui s’est passé. J’essaie de ne pas pleurer. Je lui donne les noms des élèves en question. Je lui explique aussi gentillement que je compte déposer une plainte auprès de la gendarmerie et pourquoi pas auprès de l’académie…

Sa réponse… “Mais Madame, il n’y a pas de violence ou de harcèlement dans mon établissement.”

Il continu son discours à m’expliquer que mon fils n’est pas un saint. Que ce serait sûrement lui le harceleur s’il y avait du harcèlement dans son établissement. Mais comme il n’y en a pas bien évidemment, il fait partie des éléments perturbateurs…

Il ne connaissait même pas le nom de mon fils… Comme il pouvait savoir si c’était un élève infréquentable… Et puis bizarrement, les profs et les surveillants ne sont pas d’accord avec lui….

Bref, il s’est bien foutu de moi…

Nous en arrivons à la rentrée…

Rentrée en 5ième

Lors de la réinscription, on nous demande avec quels élèves nous voulons que nos enfants soient mis en priorité. J’ai donc mis ses copains. Normal. Ce groupe travaille bien etc.. Mais aussi et surtout avec quels élèves il ne fallait SURTOUT PAS le mettre. Et j’explique pourquoi… Il y avait 5 noms.

Loulou va au collège mardi pour la rentrée… Il découvre sa classe. Ils sont 6 a avoir été séparé de leur ancienne classe.

Loulou et ses 5 harceleurs… Ils sont tous les 6 dans une autre classe. ENSEMBLE !!!! Il ne peut plus manger avec ses copains parce que pas les mêmes horaires, il les croise à peine dans la cour… Enfin la totale encore une fois…

Il sort du collège en pleurs. Il m’explique. Je fonce au collège pour voir pourquoi il a été mis avec ces élèves…  Les surveillants ne comprennent pas pourquoi il a été mis dans cette classe. Tout le monde est scié et me dit que c’est le premier jour, qu’on peut le changer de classe. On me dit qu’il faut que je vois avec le directeur….

Je savais comment la suite allait se passer.

Je l’ai même dit à la secrétaire avant.

Le directeur arrive, je lui tends la main pour lui dire bonjour, il ne répond pas. Je lui explique et il me sort : “Madame de toutes façons, avec vous et votre fils, il y a toujours des problèmes. Les classes sont faites, rien ne changera.”

Je lui explique que mon fils ne travaillera plus et qu’il va encore subir toutes les sévisses qu’il a déjà supporter l’année dernière. Il me sort “Arrêtez avec ça. De toutes façons, je ne vais pas parler avec vous… C’est comme ça pas autrement”.

Je lui ai claqué la porte au nez. Pas d’insultes, pas de cris. Avec des gens comme ça, c’est inutile…

Comment faire !

Je retourne dans la voiture où mon fils et ma mère m’attendent. Je ne sais plus quoi faire. Mon fils pleure toutes les larmes de son corps. Il ne veut plus aller au collège. Il craque. On rentre. Je me pose des milliers de questions. Comment je peux faire. Je ne peux pas le laisser dans cette jungle.

Oui parce que je ne vous ai pas précisé que ce collège est connu pour être un des pires collèges niveaux violence, harcèlement, vol, agressions en tous genres… Sauf que ça je ne l’ai appris qu’en février…

Mon fils continue à péter un câble. Il me dit qu’il préfère mourir que de retourner dans cette classe. Et je sais qu’il est très sérieux. Il se fera du mal si je l’oblige à y retourner.

Je panique, je pleure aussi.

Solution unique…

Le changer de collège. Il est 17h30, j’appelle un autre collège près de chez moi. Je tombe directement sur la directrice (que je connaîs déjà). Je lui explique la situation rapidement en essayant de retenir mes larmes… Elle comprend très bien la situation dangereuse, urgente et surtout inadmissible. Elle nous donne rendez-vous le mercredi matin à 9h pour discuter avec Loulou (et accessoirement faire l’inscription et lui faire visiter le collège).

Il est très timide et surtout encore abasourdi par la journée de mardi. Mais le collège est calme, les élèves sont polis, respectueux et HABILLÉS !!! Oui parce que les gamines qui vont au collège en croptop en dentelle, soutif et jeans taille haute… Ou plutôt en trou avec du jeans autour… Les gamins qui viennent avec le pantalon sous les fesses, le maillot de basket trop long pour “cacher” le caleçon… Je n’appelle pas ça être habillé !!!!

Mais dans ce nouveau collège… Je me sentais apaisée, en sécurité, on avait la sensation d’être les bienvenus…. Et nous l’étions.

Mon fils avait même le sourire à la fin de la visite. 

Donc ce matin… Jeudi 6 Septembre, Loulou a fait sa rentrée dans ce collège qui l’a accueilli à bras ouverts. Tous ses professeurs et le service éducatif est au courant de ce qu’il a subit et ils m’ont tous dit qu’ils garderaient un œil sur lui. Rassurant vous dites ? Vous ne savez même pas à quel point !

Finalement

Si vous êtes un jour confronté à la violence récurrente, que ce soit contre vous ou contre vos enfants… N’attendez pas. Signalez le ! Et si rien n’est fait, allez porter plainte, faites constater par un médecin. Ne laissez jamais le harcèlement s’installer… N’ayez pas peur de parler. Hurlez le même…

Remerciements

Je remercie Mme la proviseur (je ne mettrais pas son nom mais le collège est sur la commune de Baud 😀 ) pour sa gentillesse, sa compréhension, son attention… L’équipe de la vie scolaire et les surveillants. Les professeurs et même les employées de la cantine qui ont super bien accueilli Loulou hier…

Mince j’avais dit que je ne pleurerais pas… 

Je remercie ma mère et mon beau-père qui me soutiennent et me boostent quand je flanche mais qui sont aussi là pour Loulou.

Papa Ours (pour ceux qui sont là depuis longtemps, vous vous souvenez sûrement de lui…) qui lui aussi est toujours là pour m’aider à me relever mais qui m’accompagne pour que je ne me fasse pas trop mal quand je tombe !

Mais c’est surtout à Loulou que je voudrais faire un hommage spécial. C’est lui qui a subit tout ça et pourtant ce matin, il est allé en cours avec le sourire. Il est bien plus fort que toutes les personnes que je connais. 

Je t’aime plus fort que le roquefort mon Gros Lardinio ! Mon poulet d’amour ! 

Je suis tellement fière de toi !!! 

 

 

collège

Comments

5 comments so far.

  • MumMii Reply

    Vous avez très bien fait ! Courage à votre loulou pour cette année !

    • Kay Reply

      Merci pour lui. 🙂

  • Michèle Reply

    En lisant ton histoire j’ai eu les larmes au yeux ;et le coeur dechiré.t’as prisla bonne decision en changeant de collège.contente que ton loulou est en securité maintenant

    • Kay Reply

      Je pense qu’effectivement c’était la bonne solution.
      Merci pour lui. 🙂

      • Michèle Reply

        O oui .Le rôle d’une mère C’est de proteger ces enfants .bien joué😘😘😘

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Entrez dans mon monde !

Faites vous aussi partie de la grande famille du Petit Monde de Kay ! Recevez chaque article par email avant tout le monde, des contenus exclusifs chaque mois... Des concours vous seront aussi réservés !
VIP

© Copyright     •     Site réalisé par Rhéaliss Digital     •     Mentions Légales (RGPD)

error: Ce contenu est protégé
%d blogueurs aiment cette page :

Bienvenue sur Le Petit Monde de Kay. En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer