J’enlève tout !

Il y a un peu plus d’un mois, j’ai craqué et je me suis teint les cheveux en rose. Je vous en ai parlé longuement dans un précédent article.

(si vous ne l’avez pas lu, un petit clic sur ma tête 😀 )20160203_032219

Je n’ai pas eu envie de garder ce rose très longtemps mais l’enlever, ce n’est pas aussi simple. Et si vous pensez qu’une décoloration est la meilleure solution, je suis désolée de vous dire que vous vous trompez :/

Avec mes nombreuses expériences capillaires, j’ai rencontré un taaaas de coiffeurs dans des taaaaas de salons différents … Des salons très chics, très chers mais aussi des salons « à la chaîne » (de la coiffure industrielle comme j’aime à l’appeler )

Dans les salons « à la chaîne », on ne se prend pas la tête. Hop décoloration et recoloration basta. Facture : 120 euros minimum. Voilàààà bonne journée madame. Vos cheveux? Ah bah ils ont brûlé c’est pour ça qu’ils sont un peu secs. Mais je peux vous proposer un soin à 50 euros …. blablabla

(ohlaaaa je vais me faire des ennemies là! désolée mais je vous parle toujours de mes expériences, de ce que j’ai vécu. Et ce discours, on me l’a servi au moins 3 ou 4 fois!)

Et puis, un jour, j’ai eu la brillante idée d’aller dans un salon très réputé pour avoir juste un conseil. Voilà ce conseil. La décoloration, ce n’est pas adapté à toutes les situations! La plupart du temps c’est INUTILE !!!!

voilà voilà 😀

J’ai été dans un autre salon et ils dit la même chose. Quand dans le troisième salon, on m’a dit la même chose, j’ai pris rendez vous pour enlever le rouge que j’avais sur la tête 🙂

C’est pendant ce rendez vous que le coiffeur (le premier homme a qui j’ai confié ma tête) m’a expliqué la différence entre la décoloration et la dépigmentation.

  • La décoloration c’est « dénaturer » le pigment, changer sa couleur.  On utilise (normalement) cette technique quand les cheveux sont très foncés pour faire une couleur plus claire ou excentrique.
  • La dépigmentation, c’est enlever le pigment. On utilise généralement cette technique quand on veut enlever des pigments « artificiels », ceux que nous avons mis nous même avec des colorations. Avec la dépigmentation, on remet le cheveu à zéro en quelque sorte. Enfin tel qu’il était avant votre coloration. (Si vous aviez fait une « déco » avant, vous retrouverez un cheveu décoloré.)

En gros c’est ça! 🙂

 

Donc dans mon cas, la décoloration n’est carrément pas adaptée et ne servira à rien. Ce même coiffeur m’a expliqué comment il allait procéder pour faire ma dépigmentation. Un mélange de deux produits qui agit en ouvrant les cuticules (les écailles) et vient grignoter les pigments artificiels. Au bout de 20 minutes, on rince et on voit le résultat. Si ce n’est pas suffisant, on peut recommencer jusqu’à 3 fois. Après toutes ces étapes, on applique un dernier produit qui ferme les cuticules et fait également office de soin. Après la dépigmentation, généralement on fait une coloration ton sur ton soit on repart sur une autre couleur 🙂

Cet excellent coiffeur m’a aussi expliqué que plus la couleur était « vieille », plus c’était facile de l’enlever bien sûr et qu’on avait donc moins de fois à recommencer la dépigmentation. Il m’a aussi donné une recette de « grand-mère » pour enlever le maximum de pigments de façon (presque) naturelle.

Il m’a donc expliqué tout le processus de transition entre une coloration excentrique à une teinte disons normale.

Et tout ça, c’était il y a 6 ans. Depuis j’ai utilisé cette méthode au moins 3 ou 4 fois avec succès.

Je vous l’explique à mon tour.

La transition est une période plus ou moins longue (selon les résultats après chaque étape) où vous allez passer par des couleurs un peu étranges. Il faut assumer! Par exemple aujourd’hui, je suis blonde tachetée rose! Ça fait un style! 😀 Il ne faut surtout pas se précipiter et vouloir tout faire d’un coup. Préservons notre crinière!

 

  • Première étape

Vous connaissez peut-être un « produit » qui s’appelle le bicarbonate de soude (ou sodium) …. (scintillement, chorale de Halleluia, illumination derrière

Après 2 sessions de 2 shampoings
Après 2 sessions de 2 shampoings

un paquet de bicarbonate 😀 ) C’est un produit qui n’est ni nocif pour la santé (pas d’allergie, comestible et non toxique), il est biodégradable (la Planète dit OUI !), pas de conservateur et en plus c’est hyper économique. Vous pouvez l’utiliser pour à peu près TOUT!

Ici, on va l’utiliser pour faire partir les pigments de la coloration.

On commence par un shampoing, inutile de prendre un super shampoing qui coûte un bras! Quand le shampoing mousse bien, on verse du bicarbonate dans le creux de sa main et on frotte ses cheveux avec le shampoing et le bicarbonate. Au bout d’un moment, il n’y aura plus du tout de mousse et vous ne sentirez plus que les grains de bicarbonate. C’est le moment de frotter un peu plus énergiquement et ensuite de rincer. Et on recommence. On rince bien et pendant cette transition, il ne faut pas négliger l’après shampoing !!! Vos cheveux peuvent devenir un peu sec alors hydratez les au maximum.

On fini par les sécher et les coiffer normalement…. Ou presque…. Parce que vous allez voir, pendant votre shampoing, ce sont des litres de coloration qui se sont écoulés. Alors vous allez peut-être être effrayées de voir la couleur de vos cheveux. Il se peut que vous ayez des tâches de couleur plus foncée… Pas de panique. Ce n’est que la première étape. Mais il faudra être patient!

  • Deuxième étape

Deux ou trois jours après (plus vous attendez mieux c’est. ( C’est pour laisser souffler votre crinière.) on recommence. Deux shampoing avec bicarbonate.
Si vous voyez qu’il reste encore beaucoup de couleur qui coule, refaites les mêmes étapes deux ou trois jours plus tard. Généralement, au bout de 3 fois, on en a marre parce que la couleur ne ressemble plus à rien du tout ^^

Cette fois je l’ai fait 4 fois. Femme Courage 😀

  • Troisième étape
Avant l'étape de dépigmentation chimique
Avant l’étape de dépigmentation chimique

Celle là, elle peut être un peu plus compliquée. Dans certains magasins professionnels de coiffure, les particuliers peuvent acheter quand même des produits. (Sinon c’est direction un bon coiffeur.)

On demande un kit de dépigmentation. On rentre chez soit et on s’y colle ^^

Suivez bien les instructions … Là, ce sont des produits chimiques! On ne rigole plus! 😀

  • Quatrième étape

Normalement, la couleur est totalement partie (ou presque). Si elle a effectivement disparue, soit vous pouvez faire un ton sur ton et vous fondre à nouveau dans la masse ^^ soit repartir sur autre chose.

S’il reste encore des traces de la couleur, déjà vous avez les cheveux coriaces !!! ^^ Donc soit vous reprenez l’étape du bicarbonate mais je ne pense pas que ça change quelque chose. Soit vous colorez quand même avec un ton sur ton. S’il vous reste quelques traces de rouge par exemple et que vous voulez faire un châtain clair, vous aurez peut-être un peu de reflet rouge au soleil…

Sinon il reste une dernière solution mais elle est vraiment à envisager en dernier recours. Si plus rien ne fonctionne et qu’il reste beaucoup de couleur….. La décoloration.

On ne laissera pas poser très longtemps, on hydratera à fond après et surtout… On attendra au moins 24h avant de passer à la couleur! Oui j’ai bien dit on attend! L’idéal serait de faire la décoloration et de faire un masque à l’huile de ricin toute la nuit et de rincer au bout de 12h. (alors on le fait un week-end où on ne sort pas ^^)

Eeeeet … bah c’est tout! Oui enfin maintenant que je regarde la longueur de cet article, je ne sais pas si « c’est tout  » est vraiment adapté 😀

Et moi j’en suis où? J’en suis à l’étape 3. J’ai étalé les shampoings sur 2 semaines pour en enlever le plus possible.

Et je vais faire quoi après? Et bien, j’ai décidé de me fondre dans la masse!

Pourquoi ? Ça c’est une autre histoire! 😀

Laisser un commentaire